Théodorine

Romboïdal et Théodorine

Hermosa

Cacatois

Alexis

Hermosa et Alexis

Romboïdal

Digue digue don ...

Salut final

Magali

L'île de Tulipatan

opéra bouffe en un acte

Musique de Jacques OFFENBACH,
livret de Henri CHIVOT et Alfred DURU

Représentée pour la première fois, à Paris, au Théâtre des Bouffes Parisiens, le 30 septembre 1868.

L'action :

Octogène Romboïdal, grand sénéchal du duc Cacatois XXII, s'emporte contre sa femme Théodorine : leur fille Hermosa est un véritable garçon manqué !

De son côté le duc est très contrarié par le manque de virilité de son fils Alexis.

Restés seuls, les deux jeunes gens s'avouent leur amour quand ils sont surpris par Théodorine et Romboïdal. Alexis somme Romboïdal de le conduire auprès de son père.

Théodorine révèle alors à son fils la terrible vérité : il ne peut pas épouser Alexis parce qu'il est en réalité .. .un garçon. Elle a menti à sa naissance par peur d'une guerre interminable qui venait d'éclater.

Romboïdal après avoir éloigné sa femme révèle à son tour à Hermosa, qu' elle ne peut pas épouser Alexis car celui-ci est en réalité...une fille. Il a menti, en accord avec la duchesse pour éviter au duc la terrible déception d'une troisième fille. A la grande surprise de son père, Hermosa est enchantée par cette révélation ! (A noter que le duo est l'occasion pour Offenbach de glisser une savoureuse citation de "La Juive" de son ancien maître Fromental Halévy). 

Alexis qui a surpris la fin de la conversation revient en vêtements féminins suivie de près par Hermosa en habit d'officier. Ils se reconnaissent, tout heureux d'avoir retrouvé leur identité et le droit de se "raimer".

Lorsque le duc demande aux époux la main de leur fille pour son fils, une explication laborieuse et farfelue se déroule jusqu'à l'apparition des nouveaux mariés.

Cacatois frustré de ne plus avoir d'héritier mâle décide de se remarier pour tenter encore une fois la fortune.


Avec, par ordre d'entrée en scène :

Théodorine : Delphine Renard (soprano)
Romboïdal : Gérard Lescure (ténor)
Hermosa : Bruno Oger (ténor)
Cacatois XXII : Gilles Riazuelo (baryton)
Alexis : Sylvie Epifanie (soprano)

Accompagnement au piano : Magali Bourlet


Pour en savoir plus sur cette œuvre, vous pouvez consulter la
fiche de l'A.N.A.O.


Couverture de la partition


Affiche spectacle 2008