Guillot et Denise

Fanchette et Catherine

La chanson à boire

La chanson à boire

Le mariage aux lanternes

opérette en un acte

Musique de Jacques OFFENBACH,
livret de Michel CARRÉ et Léon BATTU

Représentée pour la première fois, à Paris,
au Théâtre des Bouffes Parisiens, le 10 octobre 1857.

Résumé :

   Guillot, jeune paysan, aime sa cousine Denise qui lui a été confiée par leur oncle Mathurin. pour cacher ses sentiments, il la rudoie, ce qui désespère la jeune fille. Tous deux ont écrit à l'oncle pour lui demander, lui de l'argent, elle des conseils.

   Catherine et Fanchette, deux veuves médisantes, se moquent de la balourdise de Guillot, mais voilà qu'une lettre de son oncle lui apprend qu'il trouvera un trésor "sous le gros arbre, quand sonnera l'angélus". Du coup, les deux commères se mettent à lui faire des avances avant de se crêper le chignon.

   A l'heure de l'angélus, Denise arrive, lisant une lettre de son oncle: elle trouvera un bon mari, sous le gros arbre ... Fatiguée, elle s'endort.

   Lorsque Guillot arrive avec sa bêche et sa lanterne, il l'entend prononcer son nom dans son sommeil et comprend qu'elle est le trésor promis ...

   Le mariage est conclu, au grand dam des deux commères et à la lueur des lanternes des villageois attirés par la recherche du trésor.

Avec, par ordre d'entrée en scène :

Denise : Anne Chevalier (mezzo-soprano)
Guillot : Bruno Oger (ténor)
Fanchette : Sylvie Epifanie (soprano)
Catherine : Delphine Renard (soprano)

Accompagnement au piano : Anne Bousselet / Cécile Dubois

Pour en savoir plus sur cette œuvre, vous pouvez consulter la
fiche de l'A.N.A.O.