Broussaille, garde rural

Nicole et Larose

Lanternick et Larose

Quatuor

Nicole et sa tante

Finale

La permission de dix heures

Opéra-comique en un acte 

Musique de Jacques OFFENBACH,
livret de Mélesville et Carmouche (1873)

Représentée pour la première fois, à Paris, au Théâtre des Bouffes Parisiens, le 30 septembre 1868.


L'action :

La jeune Nicole est éprise du fringant militaire Larose Pompon mais sa tante, Madame Jobin, jeune veuve et marchande de passementerie, refuse que Nicole se marie avant elle.

Larose Pompon va donc jeter Mme Jobin dans les bras de son sergent, le brave Alsacien Lanternick, sans se douter que celui-ci est attiré par Nicole.

Grâce à une ruse de la jeune fille, Larose a obtenu la "permission de 10 heures" qui  permet aux deux amoureux de se retrouver le soir dans le jardin...où rôdent aussi Lanternick et Mme Jobin. A la faveur de la nuit, quiproquos, échanges d'identité et fausses confidences se succèdent.
Le sergent surpris aux genoux de Mme Jobin se résigne à l'épouser. La tante enfin satisfaite consent au mariage de sa nièce avec l'astucieux Larose Pompon. 

Avec, par ordre d'entrée en scène :

Broussaille : Gérard Lescure (ténor)
Nicole : Sylvie Epifanie (soprano)
Larose Pompon: Yan K'Divel (baryton)
Lanternick : Bruno Oger (ténor)
Mme Jobin : Delphine Renard (soprano)
Un sergent : Gérard Lescure (ténor)

Accompagnement au piano : Odile COURTOIS /  Aleksandra DABEK (en alternance)

Mise en scène : Gérard Lescure

Partition